bailleurs et locataires des locaux à usage d'habitation ou professionnel

La loi n° 67.12 établit des nouveaux rapports contractuels entre bailleurs et locataires des locaux à usage d'habitation ou professionnel.

A titre de rappel, la loi 67-12 a été approuvé à l'unanimité par la Chambre des représentants, le 1er août 2013 et par la chambre des conseillers le 29 octobre 2013. 
Le texte de la nouvelle loi a été publié au bulletin officiel le 28 novembre 2013, depuis cette date jusqu'à la date de ce post, il s'est écoulé 92 jours, soit 3 mois de sa publication, ce qui veut dire que la loi 67-12 est entrée pleinement en vigueur conformément à l'article 74 de la nouvelle loi. 
Les conséquences juridiques de l'entrée en vigueur de la nouvelle loi : Comme conséquence directe de l'entrée en vigueur de la nouvelle loi, plusieurs lois sont abrogées, il s'agit de : 
Les dispositions de la loi n° 64.99 promulguée par le dahir n°1.99.211 du 13 joumada I 1420 (25 août 1999) relative au recouvrement des loyers, à l'exception de celles relatives aux locaux à usage commercial, industriel ou artisanal. Le dahir du 26 Safar 1360 (25 mars 1941) réprimant le refus de location Le dahir du 25 rabia I 1360 (23 avril 1941) prescrivant la déclaration des locaux vacants Le dahir du 25 rejeb 1360 (19 août 1941) relatif au dégagement t des locaux à usage d'habitation Le dahir du 20 safar 1370 (1er décembre 1950) abrogeant le dahir du 4 joumada II 1338 (25 février 1920) et édictant de nouvelles dispositions réprimant la spéculation illicite sur les loyers, tel qu'il a été modifié par le dahir du 18 chaâbane 1373 (22 avril 1954) Le décret-loi n° 2-80-552 du 28 kaâda 1400 (08 octobre 1980), instituant une réduction sur le montant du loyer des locaux à usage d'habitation au profit de certaines catégories de locataires La loi n° 6-79 organisant les rapports contractuels entre les bailleurs et les locataires des locaux d'habitation ou à usage professionnel promulguée par le dahir n°1-80-315 du 17 safar 1401 (25 décembre 1980) tel qu'il a été modifié et complété 

Autres conséquences :
 La nouvelle loi 67-12 s'appliquera également aux contrats de bail en cours et aux contrats dont une décision de justice n'a pas encore été rendu par le tribunal.
commentaires

0 C:

Enregistrer un commentaire