Des Questions à Poser à Un Recruteur, lors d un entretien d embauche

Quand un recruteur vous demande si vous avez des questions à lui poser, interdiction de lui répondre "non" ! Cela serait pris comme une marque de désintérêt et un manque de recherches. Après tout, signer un contrat est un engagement, et il semble logique que vous ayez besoin de précisions avant de prendre une décision finale.

Mais que demander ? Le plus important est de ne pas poser de questions dont vous êtes déjà censé connaître la réponse. Pour cela, il vous suffit de faire vos recherches sur l'entreprise ainsi que sur le poste et de bien écouter en entretien, cela vous évitera de commettre des gaffes.

Découvrez quelles sont les questions à poser à votre futur employeur à chaque étape du recrutement.

Au cours du premier contact téléphonique

1. Avec qui vais-je passer l'entretien ?
Une question qui révèle un certain professionnalisme, et qui vous permettra de mieux vous préparer pour le rendez-vous en face à face. En effet, vous ne pouvez pas vous attendre au même type d'entretien en fonction de la personne qui vous recevra. Un opérationnel par exemple aura davantage tendance à se concentrer sur les aspects techniques du métier, alors qu'un responsable des ressources humaines, maîtrisant sans doute un peu moins bien le poste spécifique, s'attachera à des questions sur vos qualités, vos capacités à travailler en équipe, vos précédentes expériences...

C'est aussi une façon de vous assurer du sérieux de l'appel : un employeur bien préparé, qui est conscient de l'enjeu de la situation, sera capable de vous répondre, alors qu'une entreprise moins consciencieuse se trouvera peut-être dans l'embarras.

2. Comment m'avez-vous trouvé ?Une question à poser si vous êtes contacté par une entreprise auprès de laquelle vous n'avez pas postulé directement : la méthode de sourcing peut vous en dire beaucoup à la fois sur le fonctionnement de l'entreprise et sur vos chances de décrocher le poste. Un contact vous a recommandé ? C'est bon signe ! On a trouvé votre CV sur un jobboard ? Attendez-vous à de la concurrence. Vous avez été repéré sur LinkedIn ou Viadeo ? Vous faites peut-être partie des profils rares qui peuvent se permettre d'être exigeants sur les offres qui leur sont faites.

3. Pouvez-vous m'en dire plus sur cette opportunité et sur les raisons de votre appel ? Pourquoi pensez-vous que mon profil correspond ?
Vous avez passé beaucoup de temps à peaufiner votre CV et à soigner vos candidatures, utilisant des mots-clefs, un classement de vos compétences par ordre d'importance, parlant au recruteur dans sa langue... S'il n'est pas capable de vous dire pourquoi il s'intéresse à vous, ce n'est pas bon signe. Cela peut prouver qu'il recherche n'importe qui de disponible. Dans ce cas, non seulement le poste ne doit pas être très intéressant, mais cela signifie aussi que vous serez facilement remplaçable au moindre obstacle.

Pendant l'entretien

4. Quels sont vos objectifs à court et long terme pour ce poste ?
Ce n'est que justice : votre futur employeur va vous poser cette question concernant votre carrière, vous êtes en droit de vous interroger sur ce qu'il attend de vous une fois que vous serez embauché. Espère-t-il que vous allez faire grimper le chiffre d'affaires, réduire le turn-over, améliorer la visibilité d'un produit, optimiser le fonctionnement d'une équipe... ? Connaître les objectifs à court terme vous permettra de savoir à quoi vous attendre dès votre prise de fonctions, savoir ce qui sera attendu à long terme est une bonne façon de vous rassurer sur votre avenir dans l'entreprise.

5. Pouvez-vous me dire pourquoi le collaborateur précédent a quitté ce poste ?
Votre interlocuteur ne vous répondra peut-être pas, mais poser la question ne peut pas faire de mal. Si votre prédécesseur a été promu ou a trouvé un meilleur job ailleurs, c'est la preuve que ce poste peut être une étape intéressante dans votre carrière et vous ouvrir d'autres portes.

6. Avec qui vais-je travailler au quotidien ?L'ambiance faisant partie des principaux critères de bien-être au travail, savoir dans quelles conditions et surtout avec qui vous travaillerez est primordial. Serez-vous cantonné dans un bureau, passant vos journées devant un ordinateur ? Travaillerez-vous au sein d'une petite équipe soudée ? Serez-vous en contact avec les autres départements de l'entreprise ? Comment se passeront les relations avec votre supérieur direct ? Le verrez-vous constamment ou uniquement à l'occasion de l'entretien annuel ?

7. Selon vous, quel est le principal défi à relever à ce poste ?
Aucun emploi n'est parfait. Certains sont même créés spécifiquement pour régler des problèmes. Peut-être êtes vous attiré par ce genre de défi, mais vous devez savoir dans quoi vous vous embarquez. Si le recruteur est honnête, c'est l'occasion pour vous de rebondir sur vos qualités et sur le fait que c'est justement pour ça que vous visez ce poste. Si, en revanche, il tente trop d'embellir le tableau, peut-être y a-t-il anguille sous roche. Méfiez-vous !

8. Avez-vous le moindre doute concernant ma candidature ?
Cette question est utile à plusieurs niveaux. Elle peut vous permettre de rassurer le recruteur. C'est aussi l'occasion de découvrir vous-même si vous êtes effectivement le candidat idéal pour le poste. Enfin, gardez à l'esprit que tous les recruteurs ne sont pas des experts. Cette question pourra permettre à un interlocuteur peu expérimenté d'orienter ses propres questions.

9. Pouvez-vous me parler de la suite du processus ?
Loin d'être mal perçue, votre curiosité concernant les délais de réponse, d'éventuels entretiens supplémentaires ou même des tests (techniques ou de personnalité) sera considérée comme un signe de motivation. C'est une façon d'être bien vu du recruteur, mais aussi de savoir à quoi vous attendre et quand vous pourrez relancer.

Après l'entretien

10. Avez-vous pris une décision ?
Une question à poser si les délais qu'on vous avait annoncés ont été dépassés. Ne vous précipitez pas à la minute près, mais si on vous annonce une semaine d'attente, n'hésitez pas à relancer par e-mail au bout d'une dizaine de jours. Là encore, vous montrerez votre motivation.

11. Avez-vous des conseils à me donner ?
Si vous n'avez pas décroché le poste, ce n'est pas forcément la fin de vos relations avec cette entreprise en particulier. N'hésitez pas à demander au recruteur pourquoi vous n'avez pas été retenu et comment vous pourriez vous améliorer en entretien. Certains ne prendront pas le temps de vous répondre, mais d'autres vous donneront de précieux conseils !

commentaires

0 C:

Enregistrer un commentaire